un pojecteur remarquable sur le monde et l'enseignement

Merci à Dominique Girardot pour son splendide travail "La sociéte du mérite"

(Idéologie méritocratique et violence néo-libérale).

 

Un livre projecteur pour comprendre comment fonctionne le mécanisme qui nous

amène à accepter l'inacceptable, ces retours en arrière barbares qui caractérisent

notre société, nous , comme notre voisin de palier. Il nous interesse aussi en éclairant

les terribles présupposés des " évaluations" sauce "Ford" qui pilotent la course à l'échec

de l'enseignement actuel.

Mais il permet aussi, en allant à la racine des choses, de comprendre ce qu'il faudrait

changer pour reprendre la marche en avant, en tout cas, ce qu'il faut changer dans nos

 approches.

La philosophe nous donne là une belle leçon d'esprit critique jusqu'au bout (radical !).

J'espère qu'il y aura beaucoup d'exemplaires dans la hotte du  père Noël, et même

avant. Nous en reparlerons sûrement, ici et ailleurs.

Ce livre-phare me fait penser au mot du poète "la lumière avec nous prend le monde

et le change"


 



girardot idéologie du mérite violence néo-libérale