Se préparer à préparer son cours

SE PREPARER A PREPARER SON COURS

Comprendre ce que ne comprendra pas l'élève réel, deviner ce qui le bloquera:

voilà ce qui conditionne toute activité pédagogique efficace.

Mais puisqu'il s'agit de l'élève réel, les éléments théoriques que donnent

la didactique ou la pédagogie seront souvent insuffisant sur le moment:

il faudra être capable de réagir aux multiples formes que prendront

les incompréhensions ou les rejets.

Pour cela, il faut se mettre à l'avance en situation.

Souvent, pour une notion A, la racine des difficultés des élèves peut être

mise à jour en se mettant soi-même en difficulté ( relative bien sûr ! ?).

Il faut donc reprendre la notion A en court-circuitant notre savoir sur A.

Un bon moyen est d'utiliser le délire raisonné, un peu comme le recommandait Riemann

pour la recherche sous l'expression " penser à côté...."

J'ai donc repris à la demande d'un jeune collègue quelques pages de ce site

écrites il y a quelques années pour l'irem.

Chaque collègue a ses outils pour quelques notions.

Ils en feront profiter ailleurs, sous des formes différentes et dans des lieux divers.

Le rassemblement de ces techniques donnerait sûrement

un très utile "surcommentaire" des programmes.

voir donc

ici

enseignement des maths pédagogie inconscient